le Lundi 5 Décembre 2022
le Samedi 12 novembre 2022 11:55 Chroniques et éditoriaux

Musique : plein son sur l’Acadie

  Photo : Tibor Janosi Mozes Unsplash Montage Francopresse
Photo : Tibor Janosi Mozes Unsplash Montage Francopresse
FRANCOPRESSE – Un petit spécial Acadie, en ce mois de novembre où la grisaille et le froid prennent leur place. Je vous réchauffe avec la musique de Danny Boudreau, celle du jeune groupe Baie et on remonte dans le temps avec un collectif d’artistes acadiens qui a chanté pour la bonne cause. J’aurai aussi un petit mot spécial pour le guitariste John McGale qui nous a quittés en octobre.
Musique : plein son sur l’Acadie
00:00 00:00

Traverser le désertDanny Boudreau : Solide et droit comme un phare face à l’océan

Pochette de l’album Traverser le désert de Danny Boudreau.

Photo : Facebook - Danny Boudreau

L’une des voix les plus reconnaissables de l’Acadie nous invite à nous laisser aller encore une fois. Telle la stabilité d’une montre suisse, Danny Boudreau nous présente son 11e album en carrière, Traverser le désert, rempli de mélodies réconfortantes qui viennent nous bercer le temps de quelques chansons incontournables.

Dès la première plage, Y’a pas de problème, il nous transporte dans un univers country folk aux accents du sud où mélancolie et nostalgie dansent sur le même rythme. Les orchestrations sont un velours pour l’ouïe. Sur quelques pièces, le violon et la trompette s’unissent pour nous offrir une certaine chaleur qui nous font du bien. Les prestations vocales sont solides et droites comme un phare face à l’océan.

Encore une fois le compositeur Danny Boudreau se laisse inspirer par ses partenaires d’écriture, Louis-Marie Mathieu, Nelson Mainville et Ronald Bourgeois, pour nous offrir des petits bijoux.

Plusieurs plages donnent l’impression d’espace, de routes désertes, de lieux abandonnés. L’Escobar et Dites à Marie sont celles qui se démarquent le plus. Il y a aussi Comme au hockey, un p’tit country accrocheur, une belle analogie entre notre sport national et la vie.

Il termine ce bel opus avec la pièce-titre Traverser le désert. Une trame piano-violon profonde sur laquelle Danny Boudreau nous livre une de ces plus belles chansons de tout son répertoire. Elle est d’une sobriété désarmante et touchante en même temps

Danny Boudreau qui signe cette fois la réalisation et la direction artistique, démontre à nouveau son grand talent à créer des musiques country-folk accrocheuses qui accompagnent des textes profonds et touchants ; des mélodies qui nous font du bien!

Y’a pas d’problème — Danny Boudreau

Grand Bleu — Baie : Des sonorités matures, une jeune formation prometteuse

Pochette de l’album Grand Bleu. 

Photo : Le Grenier Musique

La jeune formation acadienne Baie nous propose enfin un premier album. Grand bleu transporte l’auditeur dans un univers électropop folk des plus intéressants.

Le trio, composé de Matt Boudreau aux claviers-voix, Chloé Breault à la guitare basse-voix et Marc-André Boudreau aux guitares, réussit à nous faire entrer dans des univers riches où claviers et guitares s’harmonisent avec deux voix très agréables l’oreille. L’album majoritairement pop laisse aussi de la place à quelques belles ballades.

Dans les refrains ou dans les duos, les harmonies vocales de Matt Boudreau et Chloé Breault sont un gage de succès. Les vers d’oreille Colle-moi, Après minuit et Maybe Love is Out There sont les pièces fortes de cet album. Elles sont dotées d’arrangements puissants qui les rendent irrésistibles.

Une mention spéciale à une petite pièce instrumentale de 1 minute 30, fort puissante. J’aime tellement MabGuitarArobasGmailPointCom que j’en aurais pris un p’tit peu plus long.

Le trio Baie arrive avec une proposition des plus agréables. Avec des arrangements guitare-claviers fort bien construits.

MabGuitarArobasPointCom - Baie

Pochette de l’album De l’autre côté de la lune.

Photo : anboutique.ca

En 2012, lsabelle Bujold, membre des Muses à l’époque, nous proposait un projet exceptionnel offrant 13 moments musicaux magiques, que l’on peut savourer note par note.

Cette compilation de berceuses acadiennes est un album concept dont les profits étaient remis à la fondation Les Ailes du papillon pour la campagne de l’Arbre de l’espoir (Fondation de l’Hôpital Dr-Georges-L.-Dumont) et à l’Unité de soins néonatals intensifs de l’Hôpital de Moncton (Fondation des amis de l’Hôpital de Moncton).

Isabelle Bujold a fait appel à quelques artistes acadiens qui ont tous répondu en proposant 13 belles berceuses apaisantes et réconfortantes.

Quelques-unes de ces pièces sont venues me chercher un petit peu plus dont Ferme les yeux de Danny Boudreau. Une mélodie douce qui accompagne un superbe texte livré par le chanteur que j’aime beaucoup, comme vous l’avez déjà remarqué.

Mention spéciale à la valse nostalgique signée par la violoniste Louise Vautour. Valse bébé ne peut que nous faire du bien à l’âme.

Finalement, la plus touchante des berceuses est sans contredit Je ne serai jamais qui porte sur la perte d’un enfant. Un texte très personnel de Wilfred LeBouthillier, mais qui vient chercher la profondeur de chaque âme qui est à l’écoute. Et nous avons le plaisir d’écouter à nouveau Eugène, une des plus belles chansons de l’auteur-compositeur-interprète Ronald Bourgeois.

Le temps d’écouter De l’autre côté de la lune (Berceuses acadiennes), 13 artistes et groupes acadiens nous invitent dans leurs mondes des rêves où blessures et peines disparaissent le temps de quelques belles mélodies.

Je ne serai jamais — Wilfred LeBouthillier

Décès d’un grand musicien franco-ontarien

John McGale

Photo : Dave Palangio - Facebook John McGale

Le monde musical francophone est en deuil. Le guitariste John McGale est décédé dans un accident de la route le 30 octobre dernier. Mélodiste rock remarquable, bluesman hors pair, le musicien natif de North Bay en Ontario, s’est fait connaitre surtout comme guitariste du groupe rock québécois Offenbach qu’il a joint sur l’album Traversion en 1978. Après la dissolution d’Offenbach, John McGale a joué pour plusieurs artistes québécois et ontariens dont Dan Bigras, Jano Bergeron, Toyo et Éric Dubeau.

John McGale a notamment participé à la composition de la pièce Rock de Velours d’Offenbach

Rock de velours — Offenbach

Pour l’avoir croisé à plusieurs reprises comme chroniqueur musical, je confirme que John McGale était vraiment un géant gentil. Merci John!

Marc Lalonde, dit Lalonde des ondes, est chroniqueur musical depuis plus de 25 ans au sein de la francophonie musicale canadienne et animateur de l’émission radiophonique Can-Rock. Il se fait un malin plaisir de partager cette richesse dans 16 stations de radio à travers le pays chaque semaine.