le Vendredi 12 août 2022
le Dimanche 3 juillet 2022 7:30 Arts et culture

Une web-série pour aborder le handicap avec une touche d’humour

Entre deux prises, Antoine Michaud et Anika Lirette, qui joue l’infirmière de Fred, se détendent.  — Photo : Damien Dauphin - Le Moniteur Acadien
Entre deux prises, Antoine Michaud et Anika Lirette, qui joue l’infirmière de Fred, se détendent.
Photo : Damien Dauphin - Le Moniteur Acadien
IJL- RÉSEAU.PRESSE – LE MONITEUR ACADIEN (Nouveau-Brunswick) – Frédéric Mallet était un adolescent sportif quand, à l’âge de 17 ans, sa vie a basculé. Un plongeon raté dans une piscine l’a rendu quadriplégique. S’ensuivirent 9 mois d’hospitalisation et de rééducation. Depuis, il est devenu un auteur à succès. Vingt-cinq ans plus tard, son histoire sera transposée à l’écran dans une web-série de huit épisodes de 10 minutes chacun.

Consultez le site du Moniteur Acadien

C’était jour de tournage lundi 20 juin à l’Université de Moncton. Au sein du pavillon Jacqueline-Bouchard, une chambre d’hôpital a été reconstituée pour servir de décor à la web-série Fred l’handicapé. Basée sur des faits réels, elle raconte le parcours de Frédéric Mallet, qui en est lui-même l’auteur. André Roy réalise cette fiction des Productions L’Entrepôt, de Dieppe.

Le projet de faire une série sur l’accident et ses conséquences a été mis sur la glace par la pandémie. À travers le programme Talents en vue, Téléfilm Canada a accordé une bourse de 125 000 $ pour le réaliser.

André Roy (en bleu) donne ses instructions avant de faire tourner la caméra.

Photo : Damien Dauphin - Le Moniteur Acadien

L’amitié qui existe entre le réalisateur et Frédéric Mallet, qui est l’un des trois coauteurs de la série télévisée Les Newbies, est antérieure à l’accident qui s’est produit le 15 aout 1997.

«Fred et moi avons exactement le même âge, raconte André Roy. Nous avons étudié ensemble. On jouait l’un contre l’autre au basketball, en improvisation. À cause de son accident, il a manqué la première année universitaire. À la rentrée de 1998, il est revenu en fauteuil roulant avec la détermination de terminer son baccalauréat en information-communication.»

Sur le plateau, Frédéric Mallet endosse aussi le rôle de conseiller technique auprès du jeune homme qui l’interprète. Aux fins de crédibilité, il donne des indications sur la façon d’exécuter des mouvements réalistes, de positionner ses mains correctement.

Deux Fred à l’écran

Frédéric Mallet (à gauche), avec ses deux interprètes : David Losier et Antoine Michaud.

Photo : Damien Dauphin - Le Moniteur Acadien

David Losier joue le rôle du narrateur, qui n’est autre que Frédéric Mallet à l’âge de 40 ans. On voit donc deux Fred dans les scènes. Tandis que l’adolescent est en situation, le quadragénaire se place comme une projection du futur présente dans la même pièce. M. Losier s’adresse aux spectateurs en regardant la caméra. À travers cet exercice de style, il leur permet de mieux comprendre ce qui s’est passé après l’accident.

La série alterne les moments dramatiques et profonds avec des scènes d’humour. Ce genre, dans lequel André Roy est très à l’aise, est un choix délibéré de Frédéric Mallet. Quand il raconte des histoires, il le fait toujours de façon à les rendre divertissantes. Pour retracer ce qui lui est arrivé, sa démarche artistique n’a pas varié.

«Ce n’est pas traumatisant pour moi de me replonger là-dedans, témoigne le vrai Fred. C’est peut-être plus intense pour les autres alentour. J’ai fait ma paix avec ce qui est arrivé, et j’ai quand même assez de recul là-dessus. Je voulais montrer mon côté humoristique et que je suis capable de rire, même maintenant quand il m’arrive des choses difficiles.»