le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 5 mai 2022 13:00 Politique

Élections Ontario assure que les Franco-Ontariens pourront voter en français

  Photo : Simon Séguin-Bertrand - Le Droit
Photo : Simon Séguin-Bertrand - Le Droit
IJL – LE DROIT (ONTARIO) – Élections Ontario promet des services en français dans tous les bureaux de vote des régions désignées bilingues de la province lors des élections du 2 juin et que tous les Ontariens qui souhaitent voter par la poste pourront le faire en français.
Élections Ontario assure que les Franco-Ontariens pourront voter en français
00:00 00:00

Les responsables des élections en Ontario ont assuré mercredi que ceux qui résident dans l’une des 81 circonscriptions désignées bilingues et qui désirent voter en français pourront le faire.

Les Ontariens pourront aussi voter par la poste et il sera possible de le faire dans les deux langues officielles partout à travers la province.

Pendant ce temps, aucun des principaux partis politiques de l’Ontario, qui en étaient mercredi à leur premier jour de campagne électorale, n’a inclus le français dans l’affichage sur leurs lutrins ou sur leurs véhicules de campagne.

Rappelons que ni Doug Ford (Parti conservateur), Steven Del Duca (Parti libéral), Andrea Horwath (NPD) ou Mike Schreiner (Parti vert) ne parlent le français.

Doug Ford, chef du Parti conservateur, Andrea Horwath, cheffe du NPD et Steven Del Duca, chef du Parti libéral.

Photos : Sites Web des partis

Manque de personnel

À 28 jours des élections provinciales, Élections Ontario est en pleine préparation pour s’assurer que le processus de vote se fasse de façon efficace.

Le directeur général des élections, Greg Essensa, a indiqué que certaines régions de la province, comme le nord ontarien et les centres-villes de Toronto et d’Ottawa, manquent d’effectifs dans les bureaux de vote.

«Cette hausse [des couts] par rapport à 2018 reflète les mesures de santé et de sécurité supplémentaires en réponse à la COVID-19.»

— Greg Essensa, directeur général des élections

Greg Essensa a indiqué qu’après avoir été témoin de certains problèmes du même genre lors des dernières élections fédérales, Élections Ontario a décidé d’ouvrir le processus de candidature deux mois plus tôt qu’à l’habitude, soit en février plutôt qu’en avril.

Le directeur général des élections a tenu à rappeler qu’il s’agit de postes rémunérés.

Nouveautés

Élections Ontario prévoit que les élections du 2 juin couteront environ 158,7 millions $, soit 25 millions $ de plus qu’en 2018.

«Cette hausse par rapport à 2018 reflète les mesures de santé et de sécurité supplémentaires en réponse à la COVID-19», a noté Greg Essensa.

L’augmentation du cout servira à se procurer des masques, des gants et du désinfectant pour les mains, mais aussi à moderniser le processus électoral en Ontario, a spécifié le directeur général.

Les électeurs pourront, pour la première fois, télécharger une application pour avoir accès à «des outils facilitant l’expérience de vote».

L’application sera équipée d’une version numérique de la carte d’information de l’électeur, «et pour la première fois, les électeurs pourront choisir comment ils veulent recevoir leurs nouvelles, soit par texto, par courriel ou via des notifications [de style push]».

L’outil permet de sélectionner des catégories d’intérêt et de recevoir les notifications urgentes et les résultats des élections.

Accès aux bureaux de vote

Les Ontariens auront plusieurs options pour voter cette année.

Ils pourront notamment voter par anticipation jusqu’à dix jours avant le 2 juin, soit cinq jours de plus que lors des dernières élections provinciales.

Dès le 5 mai, les électeurs peuvent demander de voter par correspondance.

L’accessibilité et la sécurité seront au centre des préoccupations d’Élections Ontario cette année, a noté Greg Essensa.

La distanciation physique sera possible dans les bureaux de vote et de l’équipement de protection individuelle sera fourni au personnel.

Il y aura des bureaux de vote dans toutes les réserves autochtones de la province, promet le directeur général des élections, et le matériel électoral sera disponible en ligne dans 38 langues différentes.