le Lundi 5 Décembre 2022
le Dimanche 23 janvier 2022 7:25 Francophonie

Micheline Marchildon, fière «FHQ»

L’humoriste Micheline Marchildon fait rire les francophones en milieu minoritaire avec son spectacle humoristique French'er hors Québec. — Marcel Druwé
L’humoriste Micheline Marchildon fait rire les francophones en milieu minoritaire avec son spectacle humoristique French'er hors Québec.
Marcel Druwé
L’EAU VIVE (Saskatchewan) – La Franco-Manitobaine Micheline Marchildon est fière de son statut de «FHQ», de francophone hors Québec. Elle exprime cette fierté dans son spectacle d’humour French’er hors Québec, qui aborde plusieurs thèmes chers aux FHQ, de la construction identitaire à l’éducation des enfants. Entrevue avec une humoriste plus French que jamais.
Micheline Marchildon, fière «FHQ»
00:00 00:00

L’Eau vive : Quelles ont été vos inspirations pour le spectacle French’er hors Québec?

Micheline Marchildon : Il y a dix ans de vécu dans ce spectacle, et même plus. Il est inspiré de mes vécus FHQ. J’ai habité dix ans à Toronto et trois ans à Montréal, en plus de voyager dans le Canada. Quand je faisais de l’humour dans les bars de Montréal, j’étais la bête exotique, la francophone hors Québec!

Le spectacle est aussi inspiré de mes cinq ans en tant que mère. L’humour est présent dans les changements de vie et les défis. J’aime aborder aussi le corps féminin. Je suis une humoriste très physique. J’utilise et je parle de mon corps.

Comment définiriez-vous la langue française hors Québec?

La langue française hors Québec, c’est d’oser parler le français malgré l’océan d’anglophonie autour de nous. C’est un combat et une célébration en même temps. La cause rassemble les gens.

— Micheline Marchildon, humoriste franco-manitobaine

C’est aussi d’embrasser le bilinguisme et le franglais. Ce mélange de langues a un potentiel poétique, il y a de la fierté dans tout ça!

C’est clair que nous avons un combat intérieur. Nous cherchons le juste milieu entre perfectionner la langue et préserver son accent. Ce juste milieu est surtout important pour les jeunes. French’er hors Québec a beaucoup d’inside jokes pour la grande famille des francophones hors Québec.

Consultez le site du journal L’Eau vive

Pourquoi faites-vous de l’humour?

L’humour est dans ma nature. J’ai toujours aimé faire rire ma famille et mes amis. C’est une vocation pour moi, c’est le bien que je peux apporter dans le monde.

Où peut-on retrouver votre spectacle French’er hors Québec?

Pour le temps des Fêtes, le spectacle est disponible en virtuel. Il est idéal pour les célébrations de Noël des associations francophones et est destiné au public de seize ans et plus.

Votre actualité télévisuelle est riche. À quels projets avez-vous participé récemment?

Récemment, j’ai fait des capsules Web sur l’histoire des Franco-Manitobains pour le Manitoba 150 [les célébrations du 150e anniversaire de la province du Manitoba, NDLR].

L’année dernière, j’ai fait cinq tournages au Québec pour différentes émissions de stand-up : le Gala Rire en français sur Unis TV, l’émission Trait d’humour et le concours Le prochain stand-up.

J’ai aussi joué le rôle d’une policière franco-manitobaine dans la série Edgar, disponible sur Super Écran et Crave. De plus, j’ai joué dans la série Le Monde de Gabrielle Roy qui sort en décembre et la série Padre qui sortira en 2022.

Les propos ont été édités pour des raisons de longueur et de cohérence.