le Mercredi 8 Décembre 2021
le Mardi 2 novembre 2021 11:48 Francophonie

L’Ordre des francophones d’Amérique remis à six Franco-Canadiens

Les récipiendaires 2021 de l’Ordre des francophones d’Amérique et du Prix du 3-Juillet 1608. De g. à d. : Biz, Michel Gaudet (qui représentait M. Kenneth Gaudet), Zita De Koninck, Françoise Sigur-Cloutier, Linda Cardinal, Hans-Jürgen Lüsebrink, Yvon Lapierre, Alicia Despins (membre du comité exécutif de la ville de Québec) et Pierre Boutet (président du Conseil supérieur de la langue française). La récipiendaire Françoise Lionnet est absente de la photo. — Courtoisie Conseil supérieur de la langue française du Québec
FRANCOPRESSE – L’Ordre des francophones d’Amérique, remis annuellement à sept récipiendaires par le Conseil supérieur de la langue française du Québec, reconnait les mérites des personnes qui se consacrent au maintien et à l’épanouissement de la langue française en Amérique. Faute d’avoir pu tenir la cérémonie de remise des insignes en 2020, le Conseil a honoré 14 personnes le 27 octobre dernier, lors d’une cérémonie qui a eu lieu à Québec.

Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) remet jusqu’à sept insignes annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l’Acadie des provinces de l’Atlantique, l’Ontario, l’Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Cette année, en raison des restrictions sanitaires imposées par la pandémie en 2020, le CSLF a plutôt remis les insignes à 14 récipiendaires, dont six Franco-Canadiens de l’Acadie, de l’Ontario et de l’Ouest du pays.

Pour l’Acadie, l’insigne a été remis au juriste et ancien ministre de l’Environnement du Nouveau-Brunswick Serge Rousselle, pour notamment son apport aux droits linguistiques des Acadiens et des minorités francophones. M. Rousselle est professeur à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, dont il a été vice-doyen et doyen.

L’un des acteurs importants de l’éducation en français en Nouvelle-Écosse, Kenneth Gaudet, a aussi été honoré pour sa contribution au milieu de l’éducation en français dans la province depuis plus de 50 ans. Monsieur Gaudet a été notamment enseignant et directeur d’école, mais a aussi œuvré auprès du ministère de l’Éducation de la Nouvelle-Écosse et présidé le Comité d’éducation de langue française des provinces maritimes.

En Ontario, deux représentantes de l’Université de l’Ontario français (UOF) ont été honorées. D’abord, l’insigne a été remis à la présidente fondatrice du Conseil de gouvernance de l’UOF et ancienne commissaire aux langues officielles du Canada, Dyane Adam, pour son apport à la reconnaissance des droits des minorités linguistiques et pour sa contribution au rayonnement de la francophonie canadienne.

La professeure émérite de l’Université d’Ottawa et professeure à l’Université de l’Ontario français Linda Cardinal a également reçu l’Ordre des francophones d’Amérique, notamment pour son engagement dans la défense des langues officielles et des droits des minorités linguistiques.

Dans l’Ouest, la Fransaskoise Anne Leis a été honorée pour son engagement en éducation auprès des francophones de sa communauté et pour sa contribution à l’accroissement des services de santé en français dans la province. Madame Leis a notamment été présidente du Réseau Santé en français de la Saskatchewan de 2006 à 2016.

L’insigne a aussi été remis à Françoise Sigur-Cloutier pour son apport au rayonnement de la francophonie canadienne et pour son soutien aux initiatives et aux projets des communautés francophones de l’Alberta et de la Saskatchewan. Mme Sigur-Cloutier a notamment mis sur pied le Réseau femmes Calgary, a été la première directrice générale de la Fédération provinciale des Fransaskoises et a été présidente des Éditions de la nouvelle plume de 2002 à 2012.

La Ville de Dieppe saluée

Chaque année, le CSLF remet aussi le Prix du 3-Juillet-1608 afin de «rendre hommage à une organisation œuvrant en Amérique du Nord qui rend des services exceptionnels à une collectivité de langue française», peut-on lire dans le communiqué annonçant les récipiendaires.

La Ville de Dieppe reçoit les honneurs cette année, notamment pour ses politiques de promotion du français, pour ses initiatives d’affirmation de son identité francophone, pour son dynamisme lié à la place accordée au français et pour sa volonté d’associer fierté acadienne et défense de la langue française.

Le CSLF a aussi remis l’Ordre des francophones d’Amérique au conteur québécois Fred Pellerin ainsi qu’à l’écrivain, rapeur et essayiste Biz.

Le ministre de la Justice du Québec et ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, a remis les insignes aux récipiendaires en tant que président d’honneur de l’Ordre des francophones d’Amérique et du Prix du 3-Juillet-1608.