le Jeudi 8 Décembre 2022
le Jeudi 3 Décembre 2020 14:31 Politique

Natalia Kusendova devient adjointe parlementaire de la ministre des Affaires francophones de l’Ontario

Natalia Kusendova et Florence Ngenzebuhoro, à l’inauguration de l’antenne du Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) à Mississauga en 2019. — Courtoisie Centre francophone du Grand Toronto
Natalia Kusendova et Florence Ngenzebuhoro, à l’inauguration de l’antenne du Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) à Mississauga en 2019.
Courtoisie Centre francophone du Grand Toronto
L’EXPRESS (Toronto) – Le premier ministre Doug Ford vient de promouvoir la députée Natalia Kusendova (Mississauga-Centre) au poste d’adjointe parlementaire de la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney.
Natalia Kusendova devient adjointe parlementaire de la ministre des Affaires francophones de l’Ontario
00:00 00:00

Elle remplace Gila Martow, qui annonçait récemment son intention de briguer l’investiture du Parti conservateur du Canada dans la circonscription fédérale de Thornhill, qu’elle représente à Queen’s Park depuis 2014.

Partenaire du Centre francophone

Cette nomination intervient «après plus de deux ans de solides relations de travail entre la députée Kusendova et la communauté franco-ontarienne», indique le gouvernement.

En effet, Natalia Kusendova a notamment travaillé avec le Centre francophone du Grand Toronto pendant la pandémie de COVID-19, distribuant des masques sanitaires aux hôpitaux et de l’aide alimentaire aux plus démunies.

La directrice générale du Centre, Florence Ngenzebuhoro, a réagi sur Twitter : «Très fière de ma chère alliée Natalia Kusendova pour sa nouvelle nomination aux affaires francophones! Bravo aussi à ma chère Gila Martow pour son travail remarquable pour notre communauté francophone!»

Courtoisie Centre francophone du Grand Toronto

Engagements

Infirmière avant de faire le saut en politique, elle a repris du service à l’hôpital général d’Etobicoke au printemps dernier.

C’est aussi elle qui a présenté le projet de loi privé 182 faisant du drapeau franco-ontarien un symbole provincial officiel.

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Express