le Samedi 25 juin 2022
le Mercredi 22 juillet 2020 13:24 Arts et culture

300 ans d’histoire, 300 ans de fierté

La firme Fresh Start Digital de Moncton a été embauchée pour la création du site Web. — Capture d’écran – Acadie 300
La firme Fresh Start Digital de Moncton a été embauchée pour la création du site Web.
Capture d’écran – Acadie 300
LA VOIX ACADIENNE (Île-du-Prince-Édouard) – L’année 2020 marque le 300e anniversaire de l’arrivée des premiers colons français et acadiens à l’Île-du-Prince-Édouard. Pour célébrer, un comité regroupant des représentants du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard et des associations acadiennes a été mis sur pied. De cette initiative, le site Web d’Acadie 300 a vu le jour.

C’est la firme Fresh Start Digital de Moncton qui a été embauchée pour la création du site Web. Le logo des célébrations avait, quant à lui, été dévoilé au tout début de l’année 2020.

L’ambassadrice protocolaire des célébrations est Antoinette Perry, lieutenante-gouverneure de l’Île-du-Prince-Édouard. «Ce tricentenaire nous donne l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire de notre province et tout particulièrement sur l’importante contribution des Acadiens à la culture insulaire», a-t-elle souligné pour l’occasion.

Capture d’écran – Acadie 300

Collaboration de l’historien Georges Arsenault

Le site Web des célébrations regroupe différents onglets. L’onglet «Historique» donne de nombreux renseignements quant à l’initiative des célébrations entourant le 300e anniversaire. Cet onglet sera mis à jour quand les festivités, spectacles et activités, pourront avoir lieu, dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

L’onglet «Culture et Communauté» permet d’en apprendre plus sur la répartition géographique de la communauté acadienne et française, des six comités régionaux ainsi que de la Société Saint-Thomas-d’Aquin, désormais la Société acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard. Ceux-ci s’occupent de veiller aux besoins de la communauté francophone en plus de les représenter dans le reste de la province.

L’historien et folkloriste Georges Arsenault, représentant du comité historique Sœur-Antoinette-DesRoches, a collaboré à l’onglet «Histoire et Patrimoine», notamment avec des textes, mais aussi avec des photos. Il a aussi collaboré à la section «Liens et articles» en suggérant du contenu.