le Jeudi 27 janvier 2022
le Jeudi 27 février 2020 13:53 Art de vivre

Apprendre à vivre avec l’anxiété

Christine Beck, psychologue clinicienne installée à Charlottetown, est arrivée à l’Île il y a 15 ans. — Photo : Laurent Rigaux, avec l’autorisation de La Voix acadienne
LA VOIX ACADIENNE (Ile-du-Prince-Édouard) – Février est le mois de la psychologie au Canada. À cette occasion une rencontre sur les troubles de l’anxiété était organisée, jeudi 20 février à Charlottetown. L’évènement a eu plus de succès que prévu, le personnel étant obligé de rajouter des chaises et d’interrompre, en toute fin, une séance de questions partie pour durer.

L’anxiété toucherait plus d’un Canadien sur dix. «Il s’agit du problème psychologique le plus commun», affirme Christine Beck. La psychologue est la conférencière du jour à la bibliothèque du Centre des arts de la Confédération, à Charlottetown. Preuve que le sujet touche tout le monde, de près ou de loin, plus de quarante personnes étaient présentes, un succès pour ce type d’évènement.

La vie des gens anxieux «rétrécit»

L’anxiété peut revêtir plusieurs formes. Il peut s’agir de phobie, quelle qu’elle soit, de trouble de panique, de syndrome de stress post-traumatique, d’anxiété sociale ou encore d’anxiété généralisée (TAG), le trouble le plus courant.

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal La Voix acadienne