le Dimanche 3 juillet 2022
le Jeudi 19 Décembre 2019 12:00 Francophonie

Le Jour du Souvenir acadien enseigne des leçons universelles

Une couronne a été déposée au monument de l’Odyssée acadienne. La cérémonie s’est déroulée le 13 décembre à Smaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst dans un état d’esprit serein et respectueux.  — Photo : Jacinthe Laforest, avec l’autorisation de La Voix acadienne
Une couronne a été déposée au monument de l’Odyssée acadienne. La cérémonie s’est déroulée le 13 décembre à Smaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst dans un état d’esprit serein et respectueux.
Photo : Jacinthe Laforest, avec l’autorisation de La Voix acadienne
Le Jour du Souvenir acadien a été marqué pour la 10e fois le vendredi 13 décembre au Lieu historique national Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst dans un esprit de recueillement et de respect, et en présence de plusieurs invités, incluant le premier ministre Dennis King ainsi que des élèves.

«Peu importe de quelle manière on regarde cet évènement tragique de la Déportation, ça se résumer à ceci : ces gens ont été déportés parce qu’ils étaient français», a déclaré le premier ministre, insistant sur l’importance de créer une société inclusive où chaque personne a la même valeur peu importe la langue qu’elle parle, la religion qu’elle pratique ou sa manière de vivre sa sexualité.

«Une des raisons qui m’ont poussé à me lancer en politique est que je crois que, comme société, nous n’avons pas encore trouvé la bonne façon de traiter les personnes comme les personnes qu’elles sont», a indiqué le premier ministre.

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal La Voix acadienne