le Mercredi 29 juin 2022
le Mercredi 26 juin 2019 12:38 Actualité

8 bijoux à découvrir au Nouveau-Brunswick

Acadie Nouvelle, NB. En entrevue à l’Acadie Nouvelle, l’auteure et journaliste Marie-France Bornais dévoile huit de ses terrains de camping coups de cœur au Nouveau-Brunswick.

Le parc provincial Mont-Carleton à Saint-Quentin.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le parc provincial de la République à Edmundston.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le camping LaVague à l’île Miscou.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le camping à Petit-Rocher.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le camping Chez les Maury – Camping à la ferme à Saint-Édouard-de-Kent.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le parc national Fundy au sud du Nouveau-Brunswick.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le parc provincial de la plage Parlee à Shediac.

Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

Le parc provincial Mactaquac à Frédéricton.

Le parc provincial Mactaquac à Frédéricton. Photo : Marie-France Bornais, avec l’autorisation de l’Acadie Nouvelle

La saison touristique est à nos portes et les terrains de camping accueilleront bientôt des voyageurs en quête de découvertes estivales. L’hiver dernier, Marie-France Bornais a publié un troisième guide de voyage Le Nouveau-Brunswick en camping, aux éditions de l’Homme.

Dans son ouvrage, elle répertorie plus d’une centaine de terrains de camping dans la province. En entrevue avec l’Acadie Nouvelle, l’auteure et journaliste au Journal de Québec dévoile huit de ses terrains coups de cœur.

La liste de suggestions n’est pas exhaustive. «J’invite les gens à partir à la découverte», dit-elle.

Elle recommande toutefois aux vacanciers de réserver leur terrain. «Les gens qui partent en vacances spontanément peuvent se retrouver avec de mauvaises surprises».

 

Le parc provincial Mont-Carleton, Saint-Quentin

Qualifié comme un excellent endroit pour «faire une détox numérique», selon Mme Bornais, le parc se trouve en dehors de la couverture cellulaire. Le ciel nocturne est préservé et la pollution lumineuse coupée. Toute la place est laissée à la réserve de ciel étoilé, désignée ainsi par la Société royale d’astronomie du Canada.

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Acadie Nouvelle.