le Mardi 5 juillet 2022
le Jeudi 19 avril 2018 20:00 Actualité

Terrible accident de l’équipe des Broncos de Humboldt : Fransaskois et Canadiens sous le choc

Le 6 avril, un député de l’Assemblée communautaire fransaskoise était à Nipawin. Il a vu les services d’urgence partir en trombe. « On s’est dit qu’il s’était passé quelque chose de très grave et notre inquiétude s’est amplifiée quand on a su que le match de hockey était annulé. »

Le vendredi 6 avril 2018, vers 17 h 30, à l’intersection des autoroutes 335 et 35, à 28 kilomètres de Tisdale, un accident impliquant l’autobus de l’équipe hockey junior de Humboldt et une semi-remorque a fait 15 victimes et 14 blessés.

C’est à l’intersection des autoroutes 335 et 35 qu’a eu lieu la collision entre un camion semi-remorque et l’autobus qui transportait l’équipe des Broncos de Humboldt de la ligue junior A de la Saskatchewan. Le lendemain, en matinée, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) confirmait que, parmi les 29 passagers de l’autobus, 15 avaient perdu la vie et 14 autres avaient été transportés à l’hôpital, dont certains pour blessures graves. L’équipe était formée de plusieurs joueurs âgés de 16 à 20 ans venus pour la plupart de l’Ouest du Canada.

À la phase d’identification des victimes, le coroner en chef faisait de Xavier Labelle, un Fransaskois de Saskatoon, l’une des personnes décédées. Mais lundi, en matinée, le bureau du coroner a déclaré avoir fait une erreur lors de ces identifications et que Xavier Labelle est vivant. Le ministère de la Justice de la Saskatchewan a admis que le coroner en chef s’est trompé d’individu en raison notamment des caractéristiques physiques semblables que le jeune Labelle partageait avec l’un de ses coéquipiers.


Lire l’article complet sur le site de L’Eau vive