Culture


Tricia Foster était à Yellowknife le 8 août dernier pour animer un atelier sur la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre, et la francophonie. Elle a aussi livré un spectacle dans le cadre du NWT Pride.

Cliquez pour plus de détails
OTTAWA - Six partenaires fédéraux dans le milieu des arts et de la culture ont signé avec la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) le renouvellement de l'Entente de collaboration pour le développement des arts et de la culture des communautés francophones en situation minoritaire du Canada. D'une durée de cinq ans, celle-ci sera en vigueur jusqu'au 31 mars 2018.

La communauté acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard a déjà hâte de découvrir dans toute sa splendeur la production Évangéline, qui prendra l’affiche en première mondial...

Prescott et Russell - C’est encore une belle brochette d’artistes qui composent le circuit ARTour cette année. Cette fin de semaine, ce sont 21exposants qui ouvriront leurs portes au grand pub...

Cliquez pour plus de détails
Estelle Beauchamp, lauréate francophone du prix littéraire Trillium pour son livre «Un souffle venu de loin», est en compagnie du Ministre du Tourisme et de la Culture, Michael Chan et ...

C’est trois jours d’intenses remue-méninges que vivront les sept artistes franco-yukonnais qui ont été sélectionnés pour participer au forum Être artiste dans la francophonie canadienne : Forum sur les pratiques artistiques les 19, 20 et 21 juin à Ot...

Fils RSSFils RSS | Archives

Découverte littéraire


Le Regroupement des éditeurs canadiens-français (RECF) s'associe à Francopresse pour faire découvrir la littérature franco-canadienne


Cliquez pour plus de détails
Depuis la fin des années 1990, le Gala des Éloizes récompense le meilleur du milieu artistique acadien. Lors de l'édition 2016, l'Éloize du Soutien à la production artistique a été décerné à Bouton d'or Acadie, la seule maison d'édition dédiée à la littérature jeunesse dans le paysage franco-canadien, afin de souligner ses pratiques innovatrices et dynamiques, qui ont permis de mettre en valeur les talents de ses auteurs et illustrateurs.

Cliquez pour plus de détails
« Bonsoir. Je m'appelle Michel Normandeau et je vais vous raconter une histoire... » Voilà la dernière ligne de Dis-mos, Lily-Marlène, le « roman personnel » de Michel Normandeau. En plus d'être l'auteur, Normandeau figure parmi les principaux personnages. J'ai rarement lu un roman autobiographique aussi finement architecturé.

Cliquez pour plus de détails
18 avr. 2016 - Le Pluvier kildir
En conclusion d'une critique peu laudative de la version originale du livre, Martin Nolan écrit - je traduis : « Killdeer est mauvais et malaisant ». Phil Hall vient alors de recevoir pour ce livre le prix du gouverneur général, catégorie poésie, en 2011. Si l'on peut voir dans la critique de Nolan une réaction vis-à-vis de l'obtention du prix, le plus prestigieux du milieu littéraire canadien, Le Pluvier kildir, que traduit ici par Rose Després, est un livre dont on peut dire qu'il soulève pour le moins des opinions contradictoires et marquées.

Cliquez pour plus de détails
12 avr. 2016 - Ailes de taule
Ceux qui entrent dans Ailes de taule en connaissant l'oeuvre d'Éric Charlebois y verront peut-être une rupture avec ses livres précédents. Charlebois il est vrai a une marque distincte et reconnaissable. Péristalstisme, son deuxième recueil de poésie, calquait sa forme sur le processus digestif, chaque partie en retraçant une étape. Ce recueil donnait le ton du reste de l'oeuvre : une propension à faire d'une image le noyau et principe organisateur du livre. Ce n'est pas le cas d'Ailes de taule. Le plus récent recueil de Charlebois se tourne vers le récit pour explorer la thématique de la filiation.

Cliquez pour plus de détails
Longtemps animateur à TFO, Alain Boisvert travaille aujourd'hui au Nouveau-Brunswick et habite à Shippagan. Il nous livre son premier roman, mépapasonlà, dont le sous-titre se lit comme suit : « Chroniques rurales d'une famille acadienne heureuse, très heureuse, et de ces tristes hasards qui viennent éprouver son bonheur ».

Cliquez pour plus de détails
Cet hiver, les Éditions L'Interligne ont ajouté deux nouveaux titres à « Cavales », leur collection pour la jeunesse : Le mystère des billes d'or, écrit par Jules Asselin et illustré par Ninon Pelletier, ainsi que Les voyages de Caroline de Rosemary Doyle. Ces deux livres, dédiés respectivement aux lecteurs de quatre à six ans et de six à neuf ans, ont en commun leur visée éducative. La difficulté d'une telle entreprise consiste à instruire le jeune lecteur sans compromettre l'histoire racontée ni le plaisir de lecture. Alors que ce défi a été admirablement bien relevé par Pelletier, qui aborde avec audace un sujet difficile d'approche, le roman de Doyle, dont la matière semble pourtant plus accessible, est moins habile à cet égard.

Fils RSSFils RSS | Archives

Chroniques disques

L'Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) s'associe à Francopresse pour faire découvrir l'étendue du répertoire des disques francophones.

Cliquez pour plus de détails
Bien qu'ils soient tous liés par un fil conducteur folk rock, les différents morceaux de la discographie de Joseph Edgar ne forment pas un casse-tête, mais plutôt une immense murale qui aurait pu être peinte autant sur un mur du centre-ville de Moncton que sur un des phares qui illuminent la côte Est. À vrai dire, cela se transpose même sur le Gazebo qui avait comme lieu clé Montréal, en 2014.

À compter de l'édition de 2017, les catégories du Gala des prix Trille d'or reconnaissant l'excellence dans le monde de la musique seront ouvertes aux artistes de l'Ouest du pays au même titre qu'à ceux de l'Ontario, a annoncé l'Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM).

Cliquez pour plus de détails
3 mai 2016 - Ponteix - J'Orage
Décidément, il faut se tourner du côté de la Saskatchewan pour dénicher les propositions pop indé francophones les plus intéressantes à l'extérieur du Québec. Après les prometteurs Indigo Joseph en 2014, une nouvelle voix émerge de cette communauté fertile; Mario Lepage et son Ponteix.

Cliquez pour plus de détails
L'auteur-compositeur-interprète franco-ontarien Serge Monette regarde le monde de manière critique sur son troisième album solo. L'ex-membre de Cormoran livre ces jours-ci Capital humain, une oeuvre de 1...

Cliquez pour plus de détails
Le trio Mastik fait les choses en grand sur De sol et d'éther, leur premier album. D'abord, le groupe franco-ontarien s'adjoint les services du réalisateur Laurence Currie, dont le travail passé fut immortalisé sur les disques de têtes d'affiche de la scène anglophone canadienne telles Wintersleep et autres Sloan. Question de ne pas faire les choses à moitié, Mastik a confié l'impression du disque sur vinyle à un spécialiste de la gravure analogique. Grands parleurs, grands faiseurs; le trio s'engage à planter un arbre en personne pour chaque album vendu. Étant donné la place de la critique sociale dans la démarche passée et actuelle de Mastik, le groupe témoigner de son sérieux par l'ensemble de ses actions.

Cliquez pour plus de détails
Dans les premières années du millénaire, la scène musicale de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse était un terrain fertile en matière d'exportations musicales en français. Si la région s'était faite plus tranquille au courant des dernières années, de nouvelles voix émergent au large de la côte acadienne. Le quatuor Cy, originaire de la Nouvelle-Écosse et de Moncton fait parti de ce renouveau, en affirmant haut et fort ses couleurs acadiennes, comme en témoigne son nom, inspiré d'une légende locale.

Fils RSSFils RSS | Archives